Close

Slider Title

Court Extrait

See More

Participants?

Préparer sa visite au salon de l’emploi

On ne se présente pas dans un salon de l’emploi sans avoir au préalable établi un plan de match. Pour que votre visite soit productive, Jobbom propose qu’elle soit bien préparée.

Consultez le site Web du salon

Vous y trouverez des informations comme le lieu et l’horaire de l’événement, de même que la liste des exposants et des postes offerts. Vous pourrez aussi repérer les ateliers, les conférences et les organismes qui pourraient vous aider dans votre recherche d’emploi (Carrefours jeunesse-emploi, Emploi-Québec, etc.).

Définissez vos objectifs

« Déterminez ce que vous cherchez et ce que vous avez à offrir. C’est essentiel pour que votre visite porte fruit », observe Cybèle Rioux, conseillère en ressources humaines et présidente d’Alizé ressources humaines.
Précisez le genre d’emplois qui vous intéresse. Prenez ensuite le temps de dresser une liste de vos compétences et aptitudes principales, et réfléchissez à ce que vous avez tiré de vos expériences professionnelles.

Ciblez des entreprises et des postes

Parmi la liste des exposants et des postes proposés, ciblez-en de cinq à dix qui répondent à vos attentes, note Caroline Lefebvre, conseillère en ressources humaines chez Adecco, services de ressources humaines, à Longueuil.
«Pour mieux connaître les entreprises et les postes qu’elles ont à offrir, consultez leurs sites Web et leurs réseaux sociaux», suggère-t-elle. Vérifiez aussi si vous avez les compétences liées aux postes visés.

Mettez à jour votre CV

Préparez plusieurs copies de votre CV, mais oubliez les lettres de présentation. «Devant un recruteur, c’est vous qui allez résumer les points forts de votre candidature, de même que vos objectifs», indique Caroline Lefebvre.
Prévoyez plutôt des cartes de visite avec vos coordonnées et des liens vers vos réseaux sociaux professionnels comme votre profil LinkedIn, votre page Facebook ou votre blogue.

Préparez vos arguments de vente

Devant chaque exposant, vous ne disposerez que de quelques secondes pour faire vos preuves, prévient Cybèle Rioux. «Précisez ce qui fait de vous un candidat de choix pour le recruteur. Exercez-vous ensuite à faire votre présentation devant un miroir ou avec une personne qui vous connaît bien.»
Pensez aussi aux questions que vous aimeriez poser et à celles qui pourraient vous être adressées.

Choisissez une tenue professionnelle

«Adaptez votre style vestimentaire aux entreprises et aux postes qui vous intéressent, conseille Caroline Lefebvre. Habillez-vous comme vous le feriez pour votre première journée de travail.»

Maximiser sa visite au salon de l’emploi

La qualité de votre présentation est votre meilleure arme pour impressionner les recruteurs. Certaines stratégies pourraient toutefois vous aider à mettre toutes les chances de votre côté.

Arrivez tôt

Le matin, les exposants sont davantage frais et dispos. «De plus, en fin de journée, ils ont déjà en main plusieurs bons CV et sont plus sévères dans leur sélection de candidats», remarque Cybèle Rioux, conseillère en ressources humaines et présidente d’Alizé ressources humaines.
Évitez l’heure du dîner, ajoute Caroline Lefebvre, conseillère en ressources humaines chez Adecco, services de ressources humaines, à Longueuil. «Avec un personnel réduit, les files d’attente s’allongent et les recruteurs ont moins de temps à vous consacrer.»

Consultez le plan du salon

Prenez quelques minutes pour repérer l’emplacement des exposants qui vous intéressent. Prévoyez près de trois heures pour faire le tour complet du salon de l’emploi.

Allez droit au but

Lorsque vous vous présentez à un kiosque, prenez les devants. «Dites bonjour au recruteur, regardez-le dans les yeux et donnez-lui une poignée de main ferme», suggère Caroline Lefebvre.
Expliquez clairement ce que vous recherchez comme emploi et ce que vous avez à offrir, en faisant des liens entre vos expériences de travail et les postes convoités. Remettez ensuite vos CV et cartes de visite.
Le temps qu’on vous accordera variera selon l’entreprise, l’affluence au kiosque et l’intérêt que vous susciterez, souligne Cybèle Rioux. «Mais cela ne dépassera pas quelques minutes. C’est pourquoi il faut aller à l’essentiel.»

Posez les bonnes questions

Après avoir répondu aux questions du recruteur, posez-en une qui montre vos efforts de recherche sur l’entreprise, conseille Cybèle Rioux.
«Si vous avez lu que l’entreprise voulait développer sa clientèle internationale, demandez-lui dans quels pays, en soulignant au passage que vous parlez l’anglais et le chinois, par exemple.» Cela démontre à la fois votre intérêt pour l’entreprise, votre compréhension de ses réalités et comment vous pouvez l’aider.
«Posez aussi des questions sur l’emploi pour lequel vous postulez [horaire, tâches, équipe de travail, etc.] et renseignez-vous sur la prochaine étape du processus de sélection», renchérit Caroline Lefebvre.

Tentez votre chance

Si une entreprise qui vous intéresse grandement n’affiche pas d’offres correspondant à votre profil, manifestez tout de même votre intérêt pour un emploi, poursuit Cybèle Rioux.
«Parfois, les postes à pourvoir ne sont pas tous affichés. Si vous faites bonne impression et que vous êtes qualifié pour un poste, le recruteur peut conserver votre CV et vous garder en tête pour une ouverture future.»

Préparez votre sortie

N’oubliez surtout pas de prendre les cartes professionnelles des exposants pour pouvoir effectuer un suivi après votre rencontre.

Les questions les plus courantes

Les recruteurs tenteront de connaître rapidement les candidats en posant certaines questions. Assurez-vous de préparer des réponses convaincantes!

  • Quelle est votre expérience (dans une tâche, un secteur d’activité, avec un type de clientèle, un logiciel informatique, etc.)?
  • Avez-vous déjà supervisé des employés?
  • Parlez-vous anglais? (Si oui, attendez-vous à quelques questions dans cette langue.)
  • À partir de quand êtes-vous disponible?
  • Quelles sont vos disponibilités?
  • Dans quelles villes êtes-vous prêt à travailler?
  • Quelles sont vos attentes salariales?
  • Pourquoi voulez-vous travailler pour notre entreprise?
  • Pourquoi devrions-nous vous embaucher?
  • Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi?

Éviter les faux pas au salon de l’emploi

Comme vous n’aurez que quelques minutes pour impressionner les employeurs, il faut prendre soin d’éviter les impairs. Certaines erreurs pourraient bousiller toutes vos chances de décrocher le boulot rêvé.

Un manque de sérieux

Il arrive que des visiteurs se présentent à un kiosque sans connaître l’entreprise, sans savoir ce qu’ils cherchent ou en étant prêts à tout prendre, se désole Caroline Lefebvre, conseillère en ressources humaines chez Adecco, services de ressources humaines, à Longueuil.
«Ne perdez pas de vue que les exposants aiment rencontrer des gens informés, déterminés et sélectifs, qui savent ce qu’ils veulent, pour voir ensuite s’il y a un mariage possible.»

Un manque de confiance

Dans une recherche d’emploi, vous êtes sur un pied d’égalité avec les employeurs, poursuit Caroline Lefebvre. «Abordez vos rencontres sous cet angle. Vous avez de meilleures chances de faire bonne impression en étant sûr de vous, dynamique, positif et passionné par ce que vous faites.»

Un manque de concision

Vous ne pouvez pas énumérer l’ensemble de vos formations, expériences et compétences comme dans une entrevue de sélection typique. Soyez bref, en parlant uniquement de ce qui est directement lié au poste recherché.
«Respectez le temps que chaque exposant vous accorde, si court soit-il», insiste Cybèle Rioux, conseillère en ressources humaines et présidente d’Alizé ressources humaines.

Un manque d’écoute

Après votre présentation, Caroline Lefebvre propose de passer le flambeau au recruteur. «N’oubliez pas que c’est une discussion. Écoutez-le bien. Ne lui coupez pas la parole et laissez-lui poser ses questions.»

Un manque de tact

N’abordez pas les questions salariales, prévient Caroline Lefebvre. «L’employeur veut être convaincu que c’est avant tout l’emploi qui vous intéresse. Pas le salaire, les avantages sociaux et les conditions de travail.»
Attendez-vous toutefois à ce qu’on vous interroge à cet effet. Répondez alors en donnant un ordre de grandeur, un minimum acceptable, selon l’échelle salariale pour ce genre de poste, plutôt qu’un chiffre exact.

Salon de l’emploi : après la visite, le bilan

Une fois votre visite terminée, c’est le temps de faire le point sur
votre performance et de passer à l’attaque avec une relance ciblée.

Évaluez votre performance

Déterminez quels ont été les points forts de vos entretiens et les éléments qui ont semblé retenir l’attention des employeurs. Demandez-vous aussi ce que vous auriez pu faire de mieux.
«Interrogez-vous sur votre prestation et sur les correctifs qui pourraient être apportés», suggère Cybèle Rioux, conseillère en ressources humaines et présidente d’Alizé ressources humaines.
Par exemple, trouvez une question qui vous a embêté et formulez une meilleure réponse pour une prochaine fois. Pensez également aux remarques ou aux conseils reçus des exposants.
Réaliser le bilan de vos forces et de vos faiblesses vous permettra d’être plus performant dans vos entrevues de sélection et dans votre recherche d’emploi en général.

Faites le tri

À la lumière des échanges avec les exposants, déterminez quelles sont les entreprises pour lesquelles vous aimeriez travailler.
«Assurez-vous d’avoir les compétences pour les postes visés. Et faites la liste des entreprises avec lesquelles il y a un mariage possible, en vue d’une relance», suggère Caroline Lefebvre, conseillère en ressources humaines chez Adecco, services de ressources humaines, à Longueuil.

Effectuez des suivis

Les candidats qui ont le bon profil sont habituellement contactés par les recruteurs dans les jours qui suivent le salon. Mais vous pouvez augmenter vos chances d’être choisi en effectuant un suivi.

Conseils pour bien préparer votre visite au salon

Avant le salon

  • Consultez le programme de l’événement mis en ligne sur notre site internet une semaine avant l’ouverture du salon.
  • Renseignez-vous sur les entreprises présentes au salon et sur les catégories d’emploi qu’elles proposent.
  • Mettez votre CV à jour et apportez-en quelques copies lors de votre visite.
  • Préparez-vous à vous présenter en une à deux minutes. C’est court mais c’est le temps dont vous disposerez !
  • Soignez votre tenue vestimentaire pour donner une bonne première impression à l’employeur. En tenue de ville, vous serez prêt à arpenter les allées du salon à la rencontre de votre futur employeur !

Sur place

  • À votre arrivée, prenez le programme officiel qui vous sera remis par notre équipe.
  • Avant de vous lancer, prenez un moment pour étudier le programme et le plan du salon. Ainsi, vous saurez où se trouvent les entreprises que vous souhaitez rencontrer.
  • Si vous désirez avoir des conseils pour votre recherche d’emploi, visitez le Pavillon Aide à l’emploi avant de rencontrer les employeurs.
  • Assistez à nos conférences et ateliers gratuits donnés par des experts de l’emploi. Vous y trouverez une mine d’informations utiles !
  • Comme pour une entrevue, adoptez une attitude optimiste et dynamique. 
  • Il arrive que les employeurs préfèrent recevoir des CV en version électronique. Si un recruteur vous propose de déposer votre CV sur le site internet de la compagnie, demandez-lui si vous pouvez lui envoyer votre CV directement par courriel.
  • Demandez les cartes d’affaires des personnes avec lesquelles vous avez discuté, ou prenez leurs coordonnées en note.

Après le salon

  • Recontactez les personnes que vous avez rencontré pour les remercier du temps qu’elles vous ont accordé, en leur rappelant un
    ou deux détails de la discussion que vous avez eu.